Keziah Jones

Keziah Jones

Kéziah Jones naît le 1er octobre 1968 à Lagos, une petite ville du Nigeria. Fils d'une grande famille et élevé dans des institutions britanniques, Keziah tente sa chance dans la musique, dès l'âge de dix ans. C'est dans le métro parisien qu'il se fait finalement remarquer, par un directeur artistique du groupe Delabel France, en 1991. Largement influencé par la personnalité politique et morale de Fela, et par le jeu de Jimi Hendrix, il signe d'emblée un disque-manifeste intitulé "Blu...

Kéziah Jones naît le 1er octobre 1968 à Lagos, une petite ville du Nigeria. Fils d'une grande famille et élevé dans des institutions britanniques, Keziah tente sa chance dans la musique, dès l'âge de dix ans. C'est dans le métro parisien qu'il se fait finalement remarquer, par un directeur artistique du groupe Delabel France, en 1991. Largement influencé par la personnalité politique et morale de Fela, et par le jeu de Jimi Hendrix, il signe d'emblée un disque-manifeste intitulé "Blufunk Is A Fact". Il mélange plusieurs styles, du blues acoustique au rythm'n'blues, en passant par le funk.

En 1995, Keziah Jones livre un second album, "African Craft". En 1999, c'est "Liquid Sunshine" qui reprend les mêmes ingrédients et la même authenticité. Il faut attendre 2003 pour découvrir "Black Orpheus", titre inspiré du film de Camus "Orpheo Negro". L'année suivante, il livre son premier best of, "Rythm Is Love", suivi en 2006 de "Upcoming Keziah Jones". En 2008, il fait un retour remarqué avec "Nigerian Wood", produit par Karriem Riggins (Kanye West, Erykah Badu, Madlib, J-Dilla...).

L'actualité de Keziah Jones