Joan Osborne

Joan Osborne

Née à Anchorage, dans le Kentucky, le 8 juillet 1963, Joan Osborne commence sa carrière dans les bars de New York. Elle y prend le micro pour chanter du Billie Hollyday. Admiratif, le pianiste du bar la pousse à venir sur scène avec eux chaque soir. Elle envisage alors une carrière. Joan Osborne autoproduit "Soul show" en 1991 et "Blue million miles" en 1993 avant de se voir proposer un contrat chez Blue Gorilla. Le directeur, un ancien manitou de Polygram, lui propose d'écrire pour d'autres artistes. ...

Née à Anchorage, dans le Kentucky, le 8 juillet 1963, Joan Osborne commence sa carrière dans les bars de New York. Elle y prend le micro pour chanter du Billie Hollyday. Admiratif, le pianiste du bar la pousse à venir sur scène avec eux chaque soir. Elle envisage alors une carrière. Joan Osborne autoproduit "Soul show" en 1991 et "Blue million miles" en 1993 avant de se voir proposer un contrat chez Blue Gorilla. Le directeur, un ancien manitou de Polygram, lui propose d'écrire pour d'autres artistes. Cette participation permet à Joan Osborne de monter son groupe, Relish.

En 1996, le hit "One of us" devient vite contagieux. Des participations à des shows et des galas de bienfaisance apportent à Joan Osborne un surplus de notoriété. Fin 1996, "Out of us" envahit la Grande-Bretagne. Ce disque se vend à sept millions de copies et lui vaut quatre nominations aux Grammy Awards. Pourtant, la belle va s'aventurer en terrain inconnu en publiant en 2002 "How sweet it is", subtile collection de reprises de grands standards du jazz. Cette même année, on peut voir l'artiste participer au film "Standing in the shadows of Motown". En 2005 et 2006, elle se produit plusieurs fois avec Phil Lesh and friends. D'autre part, elle participe à "Two sides of if" de Vivian Campbell. En 2007, la chanteuse prévoit de faire son retour dans les bacs.