Eels

Eels

C'est l'histoire d'un jeune chanteur nommé E (né Mark Oliver Everett) qui quitte sa Virginie natale pour la Californie. Il enregistre deux albums pour Polydor,au début des années 90, d'abord "A Man Called E", puis "Broken Toyshop". Il rencontre Butch, puis Tommy au LA's Mint Club. En 1996, EELS enregistre "Beautiful Freak" pour Dreamwoks Records. La formation tourne en Europe. Mal dans sa peau depuis la mort tragique de parents et de la soeur de Mark, le deuxième album du groupe, "Electro-...

C'est l'histoire d'un jeune chanteur nommé E (né Mark Oliver Everett) qui quitte sa Virginie natale pour la Californie. Il enregistre deux albums pour Polydor,au début des années 90, d'abord "A Man Called E", puis "Broken Toyshop". Il rencontre Butch, puis Tommy au LA's Mint Club. En 1996, EELS enregistre "Beautiful Freak" pour Dreamwoks Records. La formation tourne en Europe.

Mal dans sa peau depuis la mort tragique de parents et de la soeur de Mark, le deuxième album du groupe, "Electro-Shock blues", sort en France, le 21 septembre 1999, est conçu par E comme une thérapie. Depuis, Eels continue de sortir des albums régulièrement. En 2000, "Daisies Of The Galaxy" arrive dans les bacs, suivit de "Souljacker" en 2001, de "Shootenanny !" en 2003 et dernièrement, "Blinking Lights And The Other Revelations".

En 2006, lors de sa tournée, le groupe évolue avec des musiciens classiques (violons et contrebasse). Le tout est immortalisé dans le CD-DVD live, "Eels With Strings Live At Town Hall". Le groupe participe par ailleurs à de nombreuses B.O dont celle de "American Beauty " en 1998 et de "Shrek 1 & 2" en 2001 et 2004. En 2009, il revient avec l'opus "Hombre Lobo" puis un an plus tard sort "End Times" avant de clôturer sa trilogie avec "Tomorrow Morning".

L'actualité de Eels

Eels : deux dates en 2013
Eels en concert au Bataclan : le reportage photo
Eels - Tomorrow Morning