Crazy Town

Crazy Town

C'est entre la misère de South Central et le strass de Beverly Hills que naît le groupe Crazy Town. Composé de 7 membres, il livre un melting-pot musical représenté sur son premier CD, "The Gift of game". Fortement influencé par les Beastie Boys, The Cure et NWA, Crazy Town s'installe comme un groupe prêt à révolutionner le heavy et le métal alternatif. La rencontre entre les deux membres du groupe, Epic et ...

C'est entre la misère de South Central et le strass de Beverly Hills que naît le groupe Crazy Town. Composé de 7 membres, il livre un melting-pot musical représenté sur son premier CD, "The Gift of game". Fortement influencé par les Beastie Boys, The Cure et NWA, Crazy Town s'installe comme un groupe prêt à révolutionner le heavy et le métal alternatif. La rencontre entre les deux membres du groupe, Epic et Shifty, met le feu aux poudres. Mélange de rock puissant et de groove, la collaboration prend forme assez rapidement et le duo s'investit professionnellement : ils prennent le nom de Brimstone Sluggers en 1994.

Estimant, après 6 ans de travail, avoir suffisamment dépensé leur énergie, ils décident de se concentrer sur leur propre groupe en recrutant des musiciens : Faydoedeelay, Rust Eique, Trouble Vali, Dj AM, et JBJ. Le sulfureux Crazy Town naît de cette fusion. "The Gift of game" regorge de trésors qui se taillent rapidement une place dans les charts : "Little black cloud" ou "Dark side" sont les premiers élus. C'est d'ailleurs avec ces titres que le groupe impose sa signature : son opus "Butterfly" - où guitares, beat, attitude et textes se fondent comme jamais auparavant - connaît un véritable succès. En 2002, ils reviennent avec un nouvel opus, "Dark horse", sur lequel apparaissent plusieurs personnalités hip-hop - DMX, Raphael Saadiq et Slum Village - qui ont accepté de remixer des titres de "Dark Horse".

L'actualité de Crazy Town