Corneille

Corneille

Cornelius Nyungura, dit Corneille, chanteur hutu rwandais, naît le 24 mars 1977 à Fribourg-en Brigau, en Allemagne, où ses parents font leurs études. Au Rwanda, il fait partie d'un groupe R&B qui remporte le plus renommé des concours télévisés. Il trouve ses influences dans la soul et la funk américaine : ses maîtres sont Prince, Marvin Gaye et Stevie Wonder. En 1994, la guerre éclate au Rwanda et Corneille se réfugie en Allemagne, puis se rend à Montréal pour poursuivre ses études. Il y monte un nouveau groupe, One, avec Gage Pierre et Martin Gardy. ...

Cornelius Nyungura, dit Corneille, chanteur hutu rwandais, naît le 24 mars 1977 à Fribourg-en Brigau, en Allemagne, où ses parents font leurs études. Au Rwanda, il fait partie d'un groupe R&B qui remporte le plus renommé des concours télévisés. Il trouve ses influences dans la soul et la funk américaine : ses maîtres sont Prince, Marvin Gaye et Stevie Wonder. En 1994, la guerre éclate au Rwanda et Corneille se réfugie en Allemagne, puis se rend à Montréal pour poursuivre ses études. Il y monte un nouveau groupe, One, avec Gage Pierre et Martin Gardy. Leur titre "Zoukin" est classé numéro 1 de l'airplay canadien.

Corneille se lance en solo à partir de 2001. Il se fait remarquer en formation acoustique sur la grande scène des Francofolies de La Rochelle, en première partie de Burning Spear. Invité à Paris par Dave Stewart, en octobre 2002, il chante en concert avec la légende vivante Jimmy Cliff. En janvier 2003, il est invité à faire la première partie de Cunnie Williams à l'Olympia. Son 1er album, écrit, composé et co-réalisé par lui-même, "Parce qu'on vient de loin", sort octobre 2003. Des chansons comme "Avec classe" ou "Seul au monde" remportent un vif succès ; l'album est certifié disque d'argent en trois semaines. Se succède sa première tournée française faisant salle pleine dans les plus grandes villes de France.

En mars 2005, le chanteur participe au concert Africa Live organisé pour combattre le paludisme. En décembre, il sort son deuxième opus, "Les Marchands de rêves", qui se classe très vite troisième des meilleures ventes d'albums. Une tournée débute en janvier 2006 dans toute la France, en Suisse et en Belgique. Le chanteur canadien revient en juillet 2007 avec son premier album en anglais, "The Birth Of Cornelius", alors voué à l'exportation. En 2009, il revient avec un album en français, "Sans titre", porté par le single "En attendant". Deux ans plus tard, il est de retour avec "Les inséparables", porté par le single "Le jour après la fin du monde".

L'actualité de Corneille