The Black Eyed Peas - The Beginning

The Black Eyed Peas - The Beginning

Couleurs, effets électro simples : le groupe a accentué son nouveau style pour son sixième album.

 

On croyait les années 80 ringardes, elles sont en réalité terriblement tendance. Après avoir vendu plus de 50 millions de disques à travers le monde en cinq années à peine, Fergie et ses collègues masculins changent de ton, ou plutôt poussent la logique de The E.N.D. encore plus loin, et mettent l'accent sur une musique électronique basique, essentiellement composée de claviers simples et d'un esprit "premiers jeux vidéo". La pochette du disque en dit d'ailleurs long sur son contenu, plutôt déroutant au premier abord.

Certains qualifieront de "trop simple" le single The Time, inspiré par le morceau le plus célèbre du film Dirty Dancing. Mais les Black Eyed Peas vont bien plus loin que la reprise en proposant leur propre morceau, terriblement entêtant. Le reste de l'album est taillé dans le même roc, si bien qu'on ne peut s'empêcher de pester un peu contre les ressemblances entre les titres et contre l'auto-tune qui donne des voix robotiques aux membres du groupe. Et pourtant, les Américains restent maîtres en la matière pour élaborer des chansons toutes plus puissantes les unes que les autres, et qui donnent une furieuse envie de mordre la vie à pleines dents. 50 millions de disques c'est déjà beaucoup, mais décidément pas assez pour les Black Eyed Peas. The Beginning n'est qu'un recommencement...