Sage Francis - Li(f)e

Sage Francis - Li(f)e

Le hip-hop "east coast" se réveille. Passionné de slam et de poésie, l'Américain Sage Francis nous en met plein les oreilles.

En plaçant entre parenthèses la lettre F dans le titre de son album, Sage Francis a peut-être voulu jouer à l'homme réaliste, pensant que la vie est en fait une bonne part de mensonge. Pour ce quatrième disque, l'artiste de Rhode Island (au sud de Boston, sur la côte est des Etats-Unis) a une nouvelle fois mis tout son amour pour le hip-hop dans une galette composée de 12 titres. Malgré sa cote de popularité plutôt faible, il continue à officier dans un univers très créatif, où il évolue en faisant fonctionner son propre label et en participant à des événements réguliers autour du slam et de la poésie.

Sage Francis (Paul Francis, de sa véritable identité) a beau porter un amour sans limite aux mots, il n'en soigne pas moins la musique qui habille ses chansons. Dans une ambiance un peu brumeuse et fantomatique, il pose son flow déterminé et lent sur Diamonds and Pearls, un morceau réaliste qui évoque la vie, les miracles, les faux espoirs. London Bridge amorce par la suite un virage plus rock, avec ses guitares rythmées associées à des voix enfantines rebelles. C'est sous le signe de la douceur que l'ensemble se referme, avec l'aérien The Best Of Times, qui laisse une résonance délicieuse dans les oreilles. Sage Francis n'a pas la gloire d'Eminem, mais il a au moins l'authenticité pour lui.