MYLÈNE FARMER - DÉGÉNÉRATION

MYLÈNE FARMER - DÉGÉNÉRATION

La colonne vertébrale du web frissonne de bas en haut. Depuis quelques jours les fans parcourent la toile à la recherche du nouveau single de la seule chanteuse française à vivre son statut d'icône de son vivant. Mylène Farmer à choisit son destin. Et à su, méticuleusement, années après années, forger son image.

À l'instar d'un parfum, ou d'une grande marque, elle est une ambassadrice de la France.
Mylène s'est voulue invisible, intouchable, mais toujours connectée d'un lien puissant avec son public. Fidèles, en attente d'un signal, d'une nouvelle apparition, les apôtres de Mylène Farmer dépassent de loin ceux de Johnny en termes de foi.
Si Mylène captive tant, si elle hypnotise, c'est par le trouble, l'ambivalence, les jeux de non-dits dont elle use avec minutie comme autant d'aimants sur des têtes d'épingle.
Deux ans après la sortie de son live à Bercy, la star nous donne un nouveau baiser mortel avec "Dégénération".
Un single, préambule à la sortie d'un nouvel album, disponible ce jour enfin, officiellement.
Les plus acharnés auront peut-être réussi à écouter un extrait de ce titre résolument électronique mais toujours en harmonie avec l'image fantasque, baroque et érotique de la plus magnifique rousse de la planète.
Le secret du succès de la recette Farmer consiste à ne jamais trahir son personnage tout en faisant subtilement évoluer le contexte de sa musique.
Et ce "Dégénération" est un titre parfait.
On retrouve tous les codes et ingrédients de la machine à fantasme, rehaussée d'une électro diaphane.
Quelque part, depuis des années, Mylène Farmer reproduit toujours la même chanson mais sait la sublimer des plus belles parures musicales du moment.
On tire notre révérence. Une fois encore.

Dégénération (Polydor)